L’inventaire physique dans les CHR

L’inventaire physique est, d’une part, obligatoire et annuel en cas de contrôle fiscal, et d’autre part, fondamental pour mesurer l’incidence sur les comptes de l’entreprise.

Ainsi dans le secteur C.H.R., l’inventaire, tant des liquides que des matières, n’est pas à négliger, car il arrive souvent un coulage, à tout niveau : service, cuisine, livraison, stockage…

Aussi, il convient dans un premier temps de préparer l’inventaire par un pré-rangement en fonction des catégories – par exemple, les sodas, les vins et les alcools – et si possible en les regroupant au même endroit pour faciliter le comptage, afin d’éviter les doublons et les oublis.

De ce fait, le comptage sera plus rapide et surtout réduira le temps d’arrêt de l’exploitation, qui doit être minimisé. Dans ce secteur, l’amplitude des horaires d’ouverture de l’établissement devrait permettre de réaliser l’inventaire physique à des heures décalées.

D’un point de vue pratique, lors du comptage, il convient de bien reporter sur un document adéquat la désignation des produits comptés, leur unité de mesure et leur référence, soit interne si elle existe, soit celle du fournisseur.

Ensuite, il faut passer à la valorisation des produits comptés lors de l’inventaire et pour cela, il convient de regrouper les factures fournisseurs et de repérer les produits achetés avec la bonne référence et/ou désignation et de reporter ces éléments sur le document…

Si l’établissement est équipé d’un terminal de caisse avec gestion des liquides et matières, il conviendra ultérieurement de comparer l’état des stocks selon ce mode de gestion avec l’inventaire physique réalisé, ou à défaut, de totaliser les pages du document par référence et par nature. Il conviendra alors d’indiquer le montant total au comptable ou à l’Expert-Comptable qui saisira cette valeur au bilan.

En termes de gestion, il pourra alors être effectué une analyse de la marge brute (revente HT moins le prix d’achat des produits consommés ou revendus), élément indispensable à la compréhension de l’activité de l’année écoulée.

La situation idéale est de ne pas attendre le dernier jour de l’année comptable et de pratiquer régulièrement des inventaires sur tous les produits.

Philippe TAILLARD CHR est à même de vous accompagner dans la mise en place de ces outils de gestion sur votre établissement, de les analyser régulièrement de façon fine et précise, afin que vous preniez les décisions les mieux adaptées à l’atteinte de vos objectifs.
Contactez-nous sur http://taillardchr.fr/contact/

Source :  https://www.chasseurdefonds.com du 14 mars 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.